Colloque de Dakar 2021

 

es États africains se sont engagés depuis des décennies dans un mouvement de décentralisation et de déconcentra- tion des services centraux afin d’impulser un développement socio-économique inclusif et tirant la meilleure partie des potentialités et des ressources naturelles. Ce mouvement s’est accompagné de la création des collectivités territoriales et des services déconcentrés de l’état afin de rapprocher l’état de ses administrés. Ce choix de développement a donné des résultats mitigés du moins si l’on s’en tient aux évaluations faites par diverses parties prenantes (Commission de l’UEMOA, DAAD, PNUD, UAEL, AMS CEDEAO, BAD, BM, AFD).

Aujourd’hui, les motivations qui ont suscité la politique de décentralisation dans les pays africains restent vivaces. C’est pour apporter sa contribution à la réussite de la mise en œuvre de cette politique que le Centre d’Excellence de Gou- vernance Locale en Afrique (CEGLA) a été mis en place, pour relever les défis des processus de la décentralisation au Sénégal, au Mali et au Niger et pour former des futurs agents et des agents au service des Collectivités Locales en Afrique capable de résoudre des situations complexes d’une manière effective.

L’atteinte de cet objectif passe par une réflexion constante et critique sur le cadre législatif et règlementaire, les modali- tés de mise en œuvre de la décentralisation, l’animation de la vie dans la Collectivités territoriales, les pratiques, la gestion des ressources et les actions de développement, etc. C’est dans ce cadre qu’est prévu un colloque annuel réunissant les professionnels, les autorités politiques, la société civile, les Organisations Non Gouvernementales et les académiques. Ainsi, après Niamey en 2019 et Bamako en 2020, Dakar accueillera en 2021 la troisième édition du colloque annuel sur la Décentralisation et la Gouvernance Locale.

Cette troisième édition de colloque scientifique international du CEGLA est envisagée dans un contexte spécifique caractérisé par une sortie progressive de la crise liée à la pandémie au Coronavirus.

Avec, la crise sanitaire liée à la pandémie de la COVID 19 à laquelle le monde est confronté depuis 2020, il s’est créé de nouveaux enjeux, souvent d’urgence, opérationnels, économiques et de gestion de crise. La crise a impacté les gouver- nements locaux et a affecté les processus électoraux, les réunions des conseils municipaux et des organes politiques, les processus décisionnels au niveau local, ainsi que la promotion des territoires. Les territoires sont touchés par le confi- nement et le déclin de la production économique. La pandémie a mis en évidence l’importance des services publics qui ont été amenés à travailler dans un contexte d’incertitude totale et à opérer des arbitrages difficiles sur le plan sanitaire, économique et social.

Ainsi, dans un contexte marqué par la crise sanitaire, il est opportun de partager :
– les différentes approches développées par les collectivités pour continuer efficacement leur mission de promotion du développement local ;
– les stratégies mises en place par les collectivités territoriales afin d’anticiper, de réagir et de s’adapter aux perturba- tions créées par la COVID 19.

Tant d’éléments pertinents, qui justifient des travaux de recherche, dans une perspective critique et constructive pour faire connaître une ou des pratiques de gestion des collectivités territoriales dans un contexte particulier marqué par la pandémie. C’est l’occasion au cours de ce colloque de tirer des leçons, de penser à l’organisation administratif et finan- cier des collectivités et à leur statut juridique pour permettre de faire face à ce genre de fléau.

Laisser un commentaire